Porno et réalité virtuelle : où trouver les meilleurs sites de vidéos porno en VR ?

La réalité virtuelle est un phantasme collectif depuis ces premiers balbutiements dans les années quatre-vingt. Pas étonnant, de ce fait, que ce soit l’industrie depuis longtemps professionnalisée dans le phantasme, le porno, qui ait pris de l’avance en la matière.

Il est vrai que, dans l’audio-visuel, le porno part avec un avantage considérable : les consommateurs sont prêts à payer. Eh oui, avoir Alexis Texas, Mia Khalifa ou Tori Black dans son lit vaut bien une trentaine de dollars mensuels, malgré les imperfections d’un système encore en rodage.

On a donc vu fleurir la porn vr sur les sites des géants freemium du web, comme Pornhub ou xHamster, qui ont très vite bondi sur cette opportunité. Mais pour ceux qui ont déjà eu l’occasion de visiter les pages « vr porn » – c’est-à-dire l’immense majorité de ceux qui lisent ces mots, soyons honnêtes – l’offre s’est sans doute très vite révélée limitée.

En effet, l’offre gratuite de porn vr est encore à l’état de produit d’appel, en raison des investissements importants en matériel 360 et en recherche technique nécessaires pour faire du virtuel une réalité crédible.

Ce sont donc des sites payants qui ont encore la primeur en la matière, car eux seuls proposent des vidéos de qualité suffisantes pour jouir (vous l’avez ?) de cette expérience extraordinaire. Voici notre sélection.

Virtual Real Porn : le nec plus ultra du porn vr

Virtual Real Porn affiche sans conteste l’un des meilleurs catalogues présents sur le web. Les 220+ vidéos présentent sur celui-ci sont toutes d’une qualité irréprochable et, stupeur, parviennent souvent à réconcilier porn vr et scénario – ce qui n’est pas une mince affaire.

Compatible avec tous les casques disponibles (de l’Oculus Rift au HTC Vive), et même avec de nombreux sextoys connectés (les fameux sextoys teledilconic), c’est le must du must, le site de référence du vr porn.

Mais la qualité a un prix : 22,35$ pour pouvoir regarder en streaming et télécharger librement. Une offre qui, a priori, les vaut largement, sans compter que pour votre première souscription, Virtual Real Porn se propose de vous offrir un Google Cardboard !

BaDoink : l’idéal pour se rincer l’œil

C’est en quelques sortes le Vimeo du porn vr : BaDoink mise tout sur la qualité de l’image, avec des vidéos en 30 ou 60 FPS, au prix parfois de temps de chargement assez longs.

Avec un large choix de catégories et des bonus comme des cours de sexualité, ce site a joué son va-tout sur le premium, avec des images à 180° à couper le souffle (mais pas l’envie !).

En contrepartie, les scénarios proposés sont un peu bateau, et l’action est mise en avant au détriment de l’histoire, ainsi que d’une certaine diversité dans le choix des scènes et des acteurs.

S’il ne propose pas de compatibilité avec les sextoys connectés, BaDoink se rattrape quelque peu en proposant quelques vidéos orientées public féminin.

Avec une offre à 28,95$ par mois mais seulement 72$ à l’année, c’est la plateforme de porn vr qui récompense le plus la fidélité.

VRbangers : creative content

Alors que la plupart des sites importants de vr porn se sont lancé dans une surenchère en termes de qualité et d’expérience, VRbangers, lui, donne dans l’originalité.

Avec peu de visages connus, pas sûr que ce pari soit gagnant, mais peut-être que le karma récompensera une plateforme de porn vr fidèle à l’esprit créatif et novateur de la réalité virtuelle.

Avec tout un tas de sous-genres comprenant des parodies, ce site pourrait bien se démarquer face à des concurrents manquant parfois d’imagination – pourtant moteur incontestable de tout phantasme.

MyVR Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *